Ru de la Ferme : On a fini par le faire nous même...

J'avais signalé il y a quelques mois l'encombrement du ru de la Ferme et rappelé son intérêt s'agissant des inondations, interêt qui semblait avoir été oublié.

J'avais également invité du monde à venir voir cela... nous avons été une vingtaine ce jour là.

Je suis retourné là-bas des dizaines de fois depuis espérant le voir soudain nettoyé, et j’y avais un jour rencontré des agents de la SNCF (photo ci-dessous) qui m'avaient confirmé que le ru était dans cet état depuis janvier 2018 et qu'ils avaient demandé à l'ONF de faire le nécessaire tel que le veut le protocole de l'entreprise.

Donc en janvier 2018 des arbres sont coupés et jetés dans le ru... en avril la SNCF demande à ce qu'on dégage le fossé.... en juin nous serons inondés... en octobre j’alerte…. cela ne motivera personne à s'en occuper jusqu’en ce début du mois de février 2019... soit 13 mois et une inondation plus tard.

Pourtant, nous savons que tous les acteurs sont au courant : ville, SYMBAR, SYAGE.

Le mois de janvier fut neigeux. En ce début du mois de février je constatais que la fonte de la neige provoquait l'élévation du niveau du ru de la ménagerie et des fossés...  j'ai ainsi eu confirmation visuelle que l'eau du ru de la ménagerie pouvait bien se rendre là bas par le biais des fossés et donc utiliser ce petit ru comme trop-plein, tel qu'on me l'avait décrit et tel que j'avais pu le supposer en étudiant le terrain... mais j'ai aussi pu constater que le ru de la Ferme était toujours dans le même état.

L'enchevêtrement des branches en hiver laissait des espaces permettant à l'eau de s'écouler... pas de façon optimale c'est évident. Mais lorsque la végétation allait repousser dessus : nous allions retrouver l'entrave à l'écoulement du ru que constituait cet amas de végétation tel qu'on peut l'observer sur la partie gauche de la photo ci-dessus prise en octobre et très certainement bien plus importante encore au mois de juin.

Avant que les pluies ne remplissent les fossés et n'empêchent d'y travailler, et avant que nous soyons ré-inondés, j'ai demandé sur le groupe facebook Ozoir Life ce que pensaient mes voisins de l'idée que nous menions une intervention... trois heures plus tard ce 3 février, nous étions une dizaine, outillés, devant le ru de la Ferme.

Après moins d'une demi-heure de boulot... c'était réglé.

ll est évident que cela ne résout pas les problèmes d'inondations que connait la ville... mais si l'existant n'est pas entretenu que doit-on penser ? Comment est-il possible que, malgré notre signalement personne ne soit intervenu ? C'est assez désespérant. Plutôt que de constater à la prochaine mousson que personne n’avait bougé le petit doigt… les habitants ont préféré intervenir eux-mêmes. C’est peut-être peu de choses, mais ce non entretien aurait pu être la goutte d’eau qui fait déborder le ru. Ce ne sont peut-être "que" quelques centaines de mètres cubes d'eau en plus qui s'échappent par là... celui qui les aurait eu dans son salon ne le saura jamais : et c'est mieux ainsi.

En tout cas merci à ceux qui ont répondu à l'appel, et désolé aux nombreux déçus de ne pas avoir pu se joindre à nous tant cette intervention fut décidée rapidement.

 

Partager

Commentaires (2)

  • Excellent résumé de cette belle initiative citoyenne menée par toi Sylvain qui portera ces fruits un jour où l'autre. Crois moi.

    Élagueurs du cœur ! 

    fév 05, 2019

Connexion utilisateur