Tractage sauvage, arrachage d'affiches... la classe !

Excepté à Ozoir, une campagne électorale est très codifiée. Elle dure quelques semaines et des règles strictes doivent évidemment être respectées.

Cette période prend généralement fin le vendredi soir à minuit, pour une élection le dimanche. A partir de cette date, plus questions de parler politique jusqu'au jour du vote !

Mme Lacroute, Maire de Nemours (LR), nous rappelle l'une de ces règles dans un post facebook, publié lorsqu'elle a appris que des opposants avaient tracté la veille, vendredi soir, pendant la période de campagne pourtant...

LA LOI impose donc qu'on permette à un opposant de prendre connaissance du document, de rédiger une réponse, de l'imprimer à plusieurs milliers d'exemplaires et de les mettre, à son tour, dans chaque  boites aux lettres... avant vendredi soir à minuit... un candidat ne peut donc pas distribuer des tracts à 23 heures... à moins qu'il n'y dise QUE des banalités... et absolument rien sur ses opposants.

Enfin ça c'est en théorie, parce qu'à Ozoir, l'équipe du maire d'Ozoir, elle, n'en a rien à cirer du code électoral.

Je masque leurs visages et j'ai coupé les séquences dans lesquelles on entend leurs noms... parce que voir des élus, en arriver à ce point de déshonneur, finit presque par me faire de la peine.

 

Puis à 23h43, soit 17 minutes avant la fin de la campagne, un miracle se produisit ! Le maire, qui n'avait rien posté sur facebook depuis ses mises en examen, supprimé depuis, qui nous relatait le cauchemar qu'il vivait à cause de ses opposants...s'en prennant même à sa famille !!!

(C'est une version courte. le message complet est à lire ici )

C'est hallucinant quand même... il a 2 mises en examen, la ville est 23eme dans le triste classement de celles qui vivent "l'enfer de la dette" selon le figaro, 32 millions ! Le double de notre voisin Roissy-en-Brie ! Ici les mêmes entreprises gagnent tous les appels d'offres, les écoles tombent en ruine... et nous critiquerions sa famille ! Quel délire. Et quelques naïfs y croient ... Puis, évidemment, il s'épancha sur ses horribles opposants (qui ne purent pas répondre... puisque minuit était rapidement passé...).

Ce message a rapidement disparu tel que le relate cet article du Parisien :

"En remontant son fil d'actualité, on s'aperçoit même que sa nouvelle activité sur Facebook démarre le 17 mars, soit au premier jour du confinement. Le ménage y a d'ailleurs été fait sur tout ce qui avait été publié auparavant. Comme si son histoire démarrait dans l'entre-deux tours des municipales…"

Les panneaux d'affichage libre :

Le vendredi à minuit, il est interdit de toucher aux panneaux d'affichages libres... donc à 23h55 l'opposition a collé des affiches sur TOUS les panneaux en espérant qu'ils y restent... et a immortalisé ça en vidéo


Par acquis de conscience quelques personnes tournaient pour s'assurer que l'équipe du maire ne s'illustre pas à nouveau...

Et qui vint arracher tout ça à 2 heures du matin ? Illégalement il va sans dire !
 

Le colleur d'affiches de Monsieur Oneto, livreur de masques pendant le confinement...  et surtout cité dans cet article de Mediapart avec sa compagne au volant... citée elle aussi dans ce même article relatif à la longue litanie de chefs d'inculpation du maire, viennent arracher les affiches des opposants la nuit... la classe quoi ! C'est vrai que les opposants du maire sont affreux.

Surpris qu'ils aient été pris en flagrant délit au 4eme panneau... ils ont arrêté là... deux panneaux restèrent intacts... puis, tôt le matin, quelqu'un vint poser de la publicité pour une salle de sport... mais SEULEMENT sur les deux derniers panneaux qui comportaient encore les affiches d'opposants au candidat maire sortant.

J'ai fait le calcul ! Il y a 6 panneaux avec deux emplacements chacun... et vous avez 4 affiches... vous avez 1 chance sur 495 de les disposer comme ça.

C'est donc tout à fait possible qu'il ne s'agisse que d'un pur hasard !

OUF ! J'avais craint qu'une entreprise donne un coup de main au candidat sortant pour sa campagne.

Les élections sont dimanche... n'oubliez pas d'aller voter !

Partager

Connexion utilisateur