Inexcusable ... et pathétique

En cette moitié d'octobre 2019 lorsque j'ai vu apparaitre ces deux photos datant de 2016 sur le groupe Facebook Ozoir Life, j'ai été sincèrement attristé.

On y voit deux élus d'Ozoir arranchant des affiches du journal associatif Ricochets*. C'est déjà lamentable quand des membres d'une formation politiques font ça aux affiches de leurs opposants... mais un journal... les bras m'en tombent !

Celui de gauche est adjoint au commerce.

Celui à droite, avec son casque est adjoint délégué à la vie des quartiers, à la relation citoyenne, aux affaires générales et à l'urbanisme.... Ca en fait des casquettes pour le premier adjoint au maire d'Ozoir.

Celui au casque et aux casquettes, l'adjoint à l'urbanisme donc, le spécialiste des inondations, est en train d'arracher un autocollant "perquisition - inondation"... Ce numéro de Ricochets évoquait rapidement les trois jours durant lesquels nos maisons avaient baigné dans l'eau la semaine précédente....  il invitait poliment le lecteur à envisager que la pluie ne soit pas la seule responsable et qu'il fallait peut-être s'intéresser à la question de l'urbanisme aussi.

Rien de bien méchant mais ça dérangeait visiblement ces élus....

Nous découvrirons malheureusement deux ans plus tard, deux inondations plus tard, à la troisième donc, bien trop tard,  que ce numéro de Ricochets de 2016 disait vrai et qu'il était bien en deçà de la réalité !

Ce journal, je ne le connaissais pas, et ne l'ai connu que bien après... Les arracheurs d'affiches ont fait du bon boulot.

Victime, on m'a retiré le droit de savoir et je ne l'apprends qu'aujourd'hui en photos... ça me dégoute.

Non seulement ils vous refusent le droit à l'information en ne vous envoyant jamais les documents que vous réclamez, mais ils font en sorte que vous n'accédiez pas à l'information que d'autres veulent bien vous donner ! Et qui fait ça ? Ceux-là mêmes que vous rémunérez pour vous protéger ! Ces comportements sont impunis ?

J'ai publié des photos sur lequelles ils sont de dos, je n'ai pas mentionné leurs noms... peut-être devrais-je ?! Ont-il assez de dignité pour être touchés ? J'en doute …

Je vois les années de galère pendant lesquelles mes voisins et moi-même croyions naïvement ces gens.... pendant qu'eux arrachaient des affiches pour éviter que nous remettions leur parole en question.

Regardez ces deux grands bonhommes, élus de la République, s'acharner à retirer un petit papier collé sur un panneau d'affichage... quel spectacle grotesque.

Que dire à part ma profonde colère ? Elle ne s'écrit pas. Il y a des lois qui encadrent la parole publique... Alors je m'en remets à votre imagination en la matière, regardez à nouveau la photo : elle vous inspirera certainement quelques mots doux.

*Je n'ai pas d'avis particulier sur le journal Ricochets, je n'en suis pas le porte parole. Si j'en aime le principe, j'en aime moins la forme, probablement par goût personnel et/ou esthétique. Mais il y a une donnée importante, le journal a déjà été attaqué en justice et n'a jamais perdu. Il souffre de l'image qu'on veut bien lui donner et c'est peut-être aussi pourquoi je ne m'y suis peut-être pas intéressé avant. Il souffre aussi du fait qu'il soit peu connu... et pour ça, tel qu'on peut le voir, on peut remercier nos élus.

Si j'ai refusé d'écrire POUR ce journal, afin d'éviter que l'on m'y associe alors que je le connaissais peu, j'accepte cependant que les articles que j'ai rédigés pour Arrozoir soient repris.

Quoiqu'il en soit les articles que ce journal a publié concernant les inondations me paraissent exacts et... très softs !

Photos : Etienne GUEDON.

Partager

Connexion utilisateur