Histoire : Les camps retranchés d'Ozoir et de l'est Parisien

Durant ces derniers mois j'ai mené beaucoup de recherches sur Ozoir. Elles m'ont emmené à rencontrer beaucoup de gens passionnants et à apprendre énormément de choses sur notre ville et ses environs.

J'avais pu lire un papier écrit par Mr Jaillard à propos des camps retranchés de 1914 et vu quelques images d'ouvrages subsistants dont l’abri de Friches situé en forêt Notre-Dame, à quelques dizaines de mètres de l'échangeur 104 / N4 sur la commune de Pontault-Combault.

J'ai pu retrouver une photographie aérienne de 1934 qui permet de se rendre compte du principe défensif. Ce qui est difficile aujourd'hui compte tenu de la végétation et de l'érosion des tranchées.

En cliquant sur la photo ci-dessus (que provient du site remonter le temps de l'IGN) on peut voir cette même photo en plan plus large et découvrir qu'un ouvrage identique se trouvait à peu près au niveau de l'actuel supermarché Carrefour.

A la faveur d'une balade à vélo je m'y suis rendu et j'ai tourné cette petite vidéo improvisée sur place, que j'ai publiée sur Ozoir Life (facebook) afin d'attiser la curiosité de mes voisins.


Pour ne pas paraphraser le travail des autres ou apporter des inexactitudes je vous laisse prendre connaissance du document intitulé " Le Camp retranché de Paris coté Est en 1885 " rédigé par Mr Jaillard en 2010.


Aussi, en réponse à la vidéo publiée sur facebook, l'association RENARD a partagé un document intéressant sur l'ouvrage en question. A savoir qu'il s'agit aujourd'hui d'un refuge pour chauve-souris et qu'il faut tout naturellement respecter ce site. Si vous n'aimez pas les chauves-souris, je vous rappelle qu'Ozoir et ses environs sont entourés de marres favorisant la prolifération des moustiques dont ces animaux nous débarrassent avec appétit.

Il est possible que j'obtienne d'autres documents à l'avenir sur ces sujets, je modifierai cet article en conséquence.

Bonne lecture !

 

 

Partager

Connexion utilisateur